Ports & Hydrographie

Les constructions portuaires et fluviaux et suivi des retenues de barrages, impliquent de nombreuses phases critiques à leurs gestions, notamment les travaux de dragage et remblaiement, construction d’ouvrages maritimes de protection.

La mesure des profondeurs d’eau pour cartographier le fond marin et fluvial permet la maitrise du cycle de vie de ces ouvrages par l’emploi de technologies bathymétriques.

  • Le sondeur mono faisceaux :  outil disposant d’un signal acoustique émis vers le nadir par un transducteur à large ou étroite faisceau et réfléchi par le fond
  • Le sondeur multifaisceaux : outil permettant un relevé surfacique par bande (fauchée). Le principe de la mesure est l’émission d’un signal acoustique à large ouverture latérale et réfléchi par le fond vers un réseau de transducteurs.
  • Le système LIDAR (complémentaire) : réalise le levé des berges, digues, quais et ouvrages émergés en même temps que l’acquisition bathymétrique.

ETAFAT déploie des technologies d’acquisition complémentaire aux mesures bathymétriques en les couplant à des mesures par Lidar embarquées sur vedette ou dernièrement par drone en procédant à une acquisition stéréoscopique et Lidar aéroporté.

Livrables

Cartes bathymétriques avec superposition de la topographie terrestre

[Barrage Lalla Takerkust – Maroc ; 2016] :

Modèles Numériques 3D du fond marin

Calcul de volume des travaux de dragage

Document d’inspection des ouvrages maritime